Hélène Le Corre, Soprano

Hélène Le Corre commence ses études musicales à la Maîtrise de Radio France. Elle étudie au CNSM de Paris et à la Musikhochschule de Vienne.

 

Elle fait ses débuts à Vienne au Festival "Mozart in Schönbrunn" dans le rôle de Pamina (La Flûte Enchantée), rôle qu'elle reprendra notamment aux festivals d'Aix-en-Provence et d' Edimbourg, à Lausanne, à l'opéra de Monte-Carlo à l’Opéra National de Lyon, au Teatro Nacional Sao Carlos Lisboa, au Teatro Verdi Padova...

 

En troupe à l’Opéra National de Lyon et à l’Opéra de Bern, elle chante des rôles tels que La Princesse (L’Enfant et les Sortilèges), Nannetta (Falstaff), le rôle titre de La Petite Renarde Rusée de Janacek, Miss Wordsworth dans Albert Herring de Britten, Xenia (Boris Godounov),  Sophie (Werther), Pamina, Cendrillon (Massenet), Gilda (Rigoletto), Antonia des Contes d'Hoffmann, Adina (Elisir d'amore), Sophie dans Der Rosenkavalier, Titania dans Le Songe d’une Nuit d’Été (Britten), Sandrina dans La Finta Giardiniera, Constance et Blanche dans Dialogues des Carmélites de Poulenc, Semele de Haendel …

 

Elle est invitée par l’Opéra National du Rhin Strasbourg, l’Opéra National de Nancy, l’Opéra National de Lyon, l’Opéra National de Montpellier, au Mégaron d'Athènes, les Opéras de Bordeaux, Avignon, Toulon, Monte-Carlo, au Teatro Nacional Sao Carlos de Lisbonne, au Théâtre de Bregenz, au Théâtre de la Monnaie de Bruxelles, à l’Opéra de Lausanne, au Festspielhaus de Salzburg, au festival de Montepulciano dans des rôles tels que Titania dans Le Songe d’une Nuit d’Été (Britten), Euridice (Orfeo ed Euridice, Gluck), Susanna (Les Noces de Figaro), Voce del Cielo (Don Carlo), Sophie (Werther), le rôle titre de The Fairy Queen de Purcell, Pamina, Silvia (L'Isola Disabitata, Haydn), Belinda (Dido and Aeneas), Oberto (Alcina, Haendel)…

 

En concert, on la retrouve notamment avec "Les Talens Lyriques" dans Mitridate de Mozart (Arbate) à L’Opéra National de Lyon, dans le Requiem de Mozart, dans La Grande Messe en Ut de Mozart à l'Opéra d'Avignon, dans le Messie à Vienne. Regulièrement engagée au Festival de la Chaise-Dieu, elle y chante notamment le rôle titre de l'oratorio de Maddalena ai Piedi di Cristo de Caldara dans une version scénique, ainsi que l'Allegro il Penseroso ed il Moderato de Haendel. Au Gewandhaus de Leipzig, Hélène Le Corre chante la Messe Solennelle de Berlioz avec l'Orchestre Symphonique du MDR et on la retrouve à la Cité de la Musique avec l'Orchestre Philharmonique de Radio France dans Vol de Nuit de Dallapiccola .

 

Elle donne régulièrement des récitals de mélodies, notamment dans le cadre du festival 'Autunno Musicale' de Côme, à la Bibliothèque Nationale à Paris, au stadttheater de Bern et dans de nombreux festivals en France.

 

On peut l’entendre chez Decca et Phillips dans des intégrales comme Mitridate de Mozart (Arbate) sous la direction de Christophe Rousset ou Jérusalem de Verdi (Isaure) sous la direction de Fabio Luisi. Plus récemment, elle est le rôle titre de l'opéra il trionfo di Clelia de Gluck chez MDG records en première mondiale et qu'elle interprète également au Megaron d'Athènes et au Linbury studio theatre de Londres.

 

Hélène Le Corre collabore avec des chefs d’Orchestre et des metteurs en scène tels que Fabio Luisi, Marek Janowski, Philippe Jordan, David Robertson, Christian Badea, Christophe Rousset, Emmanuelle Haim, George Petrou, Louis Langrée, Hervé Niquet, Philippe Auguin, Giuliano Carella, David Stern, Graham Vick, Robert Carsen, Keith Warner, Stéphane Braunschweig, Jean-Louis Grinda, Antonio Pilavachi, André Engel.. 

 

Les deux dernières saisons ont été marquées par le Requiem de Mozart et le Stabat Mater de Pergolèse à l'Auditorium de Bordeaux, le rôle de Bellezza (il trionfo del tempo e del disinganno, Haendel) à l'opéra de Bern, la reprise de Semele à l'Opéra de Nice, Les Indes Galantes en version concert au Concertgebouw de Bruges et au Barbican de Londres, et Clarice in Il Mondo della Luna (Haydn) à l'opéra de Monte-Carlo, Eudoxie dans la Juive de Halevy à Nice, la Cantate BWV 51 de bach avec l'Ensemble Café Zimmerman en tournée, les Lecons des Ténèbres de Couperin avec les Talents Lyriques sous la direction de Christophe Rousset à Cracovie et Aix en Provence, Constance (Dialogues des Carmélites) à l'opéra de Bordeaux, à la Konzerthaus de Vienne pour le cycle complet des cantates de Bach avec l'Ensemble Claudiana, au Centre Culturel Onassis d'Athènes pour le Messie, au Linbury Theatre de Londres pour le rôle-titre de  Il trionfo di Clelia de Gluck (world première recording chez MDG records), à l'opéra de Nice pour Ännchen(Freischütz).

 

Parmi ses engagements actuels et à venir : Bellezza dans Il trionfo del tempo e del disinganno de Haendel au Staatsoper Berlin, Urbain dans Les Huguenots de Meyerbeer à l'Opéra de Nice, Orlando au Welsh National OperaGloire/ Phénice/ Mélisse dans Armide by Lully au Theater an der Wien, le Stabat Mater de Pergolesi avec le North Nederland Orchestra, Glauce dans Medea de Cherubini à l'Opéra de Nice.

Download pdf
LE CORRE HÉLÈNE BIO AMO F 16.pdf
Document Adobe Acrobat [86.0 KB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Agence Massis Opera